Ne vous est-il jamais arrivé en mangeant un aliment, un plat de définir sa saveur par le goût de l'odeur de quelque-chose d'autre ? Hein ? Tenez par exemple, moi je trouve que le litchi, ce fruit tout à fait surprenant, a le goût de l'odeur du savon. Parfois, la mangue, me rappelle au goût l'odeur de certains désodorisants pour toilettes. L'autre jour, pour continuer dans mes exemples bizarres, la soupe aux haricots verts de Mamounette avait, elle, le goût de l'odeur de la poubelle. Quel mélange de sens insensé !


Pourtant, ça parait logique, on sait que le goût et l'odorat sont très liés. Mais pourquoi tous les sens n'auraient-ils pas de liens entre eux ? Pourquoi ne pourrions nous pas combiner les sens entre eux pour recréer des sensations ? Hein ? Hein Micheline ? Hein Fernand ?


La couleur du goût ou le goût de la couleur, tiens. Voir du rouge pourrait susciter en nous le goût de la fraise, ou de la tomate, ou du bon vin. Le beaujolais nouveau est arrivé d'ailleurs. Voir du vert rappellerait la pomme granny, les épinards ou l'affreux brocolis. Pire le chou de bruxelles.


Le toucher de la vue ou la vue du toucher, tiens. La vue d'un cactus vous ferait ressentir des picotis dans les fesses, PAF pic pic pic, comme ça, ça fait mal hein ? La neige vous ferait ressentir le froid "brrrrrrr".


Le goût de la vue. La vue du goût. Le toucher du goût. La vue de l'odeur. Le touche de l'odeur. Le bruit du toucher, le bruit du goût. Le bruit de la vue. AAAAAAH de quoi bien titiller notre 6 ième sens : l'imagination.


Ps : Non, je n'ai pas consommé de drogues.
Ps : Non, je n'ai pas consommé d'alcool
Ps : Non, je n'ai pas mangé un bisounours
Ps : Moi folle …je sais pas, peut-être un poil.


Gersicotti Gersicotta Croise le fer à Aujan !
Pondéralement vôtre aime pas les jupes !