Ordinateur, mon ami ...


Suite aux fous rires occasionnés par la lecture de quatre tomes des Formidables Aventures de Lapinot trouvés à la bibliothèque, j'ai pris l'habitude d'aller systématiquement voir dans le bac "Lapinots" si d'autres tomes y traînent, lorsque que je suis en quête de nouvelles lectures. Bien souvent, j'en reviens bredouille et déçue car il n'y a toujours inlassablement que les tomes que j'ai déjà lu. Et jeudi, entre mes flâneries photographiques dans la ville d'Auch, je n'ai pas trouvé d'autres tomes des Très Formidables Aventures du Formidable Lapinot, non. Mais j'ai trouvé un tome des Formidables Aventures Sans Lapinot intitulé "Ordinateur, mon ami" qui a engendré une formidable conversation avec mon formidable moi-même (oui je me parle à moi-même, ça ne vous arrive jamais à vous?):


<wawaa> Oui mais y'a pas Lapinot, c'est nul
<wawaabis> Oui mais c'est toujours du Lewis Trondheim !
<wawaa> C'est pas faux !
<wawaabis> Donc ça sera toujours aussi rigolo!
<wawaa> Comme toujours, t'as raison ! Je le prends !


ordinateur

Ordinateur, Mon ami, c'est une sorte de catalogue des caricatures des personnes plus ou moins liées à l'univers de l'informatique et des jeux vidéos. Tout y passe, le néophyte, celui qui s'y connait un peu, le pratiquant modéré, le non pratiquant, les accrocs hyper dépendants, le geek intense, le vendeur informatique, l'adolescent... Et tout le long c'st pour ainsi dire, la grosse marrade. Et surtout, c'est d'une grande véracité. Le lecteur s'y reconnait très facilement. Dommage, pas d'épisode sur le personnage du bloggeur car la publication date de 1998  et le phénomène blog a plutôt pris de l'ampleur après l'an 2000 il me semble.

J'aime beaucoup, beaucoup, voire même beaucoup beaucoup beaucoup cet humour varié : cassant, noir, ironique, enfantin et très réaliste. J'offre une mention particulière à un passage qui m'a fait mourrir de rire : alors que deux accrocs des jeux vidéos se battent pour jouer à un même jeu, l'un menace l'autre avec l'index et l'autre le menace tout bonnement de lui lécher le doigt ! Et bah moi ça m'a fait rire, oui madame, oui monsieur car je ne sais pas ce qui est le plus répugnant , se faire lécher le doigt par une langue inconnue et pleine de bave ou lécher un doigt dont on ne connait pas les dernières expéditions exploratrices ...

En tous cas, je le conseille à tous ceux qui sont liés ou pas à l'ordinateur, les jeux, les consoles car ils s'y reconnaitront et surtout ils reconnaitront les leurs !